Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

Brexit : la Flandre ouvre une ligne téléphonique d’info pour les citoyens

Il y a un peu plus d’un mois, le gouvernement flamand approuvait un plan d’action qui doit permettre à la Région de se préparer à tous les scénarios possibles quant à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Ce plan comprenait la mise en place d’un helpdesk fournissant aux entreprises qui exportent outre-Manche toutes les informations nécessaires à la poursuite de leurs activités. Le ministre-président Geert Bourgeois annonce maintenant l’ouverture, en janvier, d’une ligne téléphonique d’information destinée aux citoyens qui ont des questions sur le Brexit.

Dès le début du mois de janvier, tous les citoyens de Flandre qui ont des questions sur le Brexit ou sont préoccupés par les conséquences que cette sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne pourrait avoir sur leur vie privée ou professionnelle pourront s’informer en formant le numéro 1700. Cette ligne téléphonique leur sera en effet destinée.

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois (N-VA, photo), expliquait ce mercredi soir au parlement flamand : "Nous sentons que l’inquiétude monte non seulement parmi les entrepreneurs mais aussi au sein de la population. De plus en plus de particuliers se posent des questions telles que 'Quels sont mes droits ?', 'Que se passe-t-il si je travaille au Royaume-Uni ?', 'Quelles sont les possibilités d’étudier outre-Manche dans le cadre du programme Erasmus ?', mais aussi 'Qu’adviendra-t-il de la collaboration avec le Royaume-Uni dans le domaine des recherches et du développement ?'.

Afin d’éviter le chaos le jour du Brexit - prévu le 29 mars prochain -, la Commission européenne a pris mercredi des mesures dans les secteurs les plus exposés en cas de divorce sans accord avec Londres, une perspective de plus en plus redoutée.