AFP or licensors

En Flandre, l’énergie éolienne atteint désormais la capacité d’un réacteur nucléaire

Trente-six nouvelles turbines éoliennes ont été construites en 2018 au nord du pays, pour une production de 107 mégawatts. Au total, la Flandre possède désormais 531 éoliennes, soit une puissance énergétique de 1.240 mégawatts, ce qui équivaut à un grand réacteur nucléaire. D’après le secteur, les efforts fournis ces dernières années sont appréciables, mais les objectifs d’avenir doivent être plus ambitieux. Selon le ministre flamand en charge, Bart Tommelein (Open VLD), les engagements de 2020 seront atteints.  

La plupart des nouvelles turbines ont été installées dans les provinces d’Anvers (13) et de Flandre occidentale (14), le long des autoroutes et près des zones industrielles. Le choix de leur emplacement est directement lié à la présence des ports d’Anvers et de Gand.

"Il faut plus d’ambition"

D’après l’Association flamande d’Energie éolienne (VWEA), la Flandre a fait de "jolis efforts" durant la dernière législature, mais la politique à venir doit se montrer plus ambitieuse si elle veut atteindre les objectifs climatiques et énergétiques du plan 2021-2030.

"Nous espérons voir 30 à 35 nouvelles turbines émerger tous les ans, pour un minimum annuel de 100 mégawatts. C’est d’ailleurs un objectif réaliste", indique le directeur de la VWEA, Bart Bode. "Nous demandons au prochain gouvernement flamand de conserver cette ambition".

"Dans les délais"

"Cette année, nous avons construit moins d’éoliennes que prévu, mais c’est parce que nous en avions placé davantage les deux dernières années", a expliqué le ministre flamand de l’Energie, Bart Tommelein. "Nous sommes donc parfaitement dans les délais pour atteindre les objectifs de 2020", a-t-il ajouté.

Lors des prochaines années, de nouvelles installations sont prévues dans le port de Zeebrugge. Une étude est également menée dans le but d’assouplir les normes autour de l’aviation. D’après le ministre, une adaptation du système de radars de l’aéroport d’Ostende permettrait en effet de construire davantage d’éoliennes en Flandre orientale.