Non-respect des arbitres de la Pro League ? 5.000 euros d’amende

Ariël Jacobs, Gonzague Vandooren et Alexis Ponnet feront partie, à partir du 1er janvier, de la nouvelle commission de la Pro League qui veillera au respect des arbitres. L'association des clubs professionnels l'a annoncé dimanche à l'Agence Belga. La Pro League a adopté un code de conduite qui oblige les membres des 24 clubs pros à respecter les arbitres. Une entrave au règlement coutera 5.000 euros aux clubs, 10.000 en cas de récidive. L'argent récolté sera injecté en faveur de l'arbitrage, sous forme de publicité positive, de recrutement ou encore de primes à la prestation.

Pour juger les éventuelles incartades, le Pro League a mis sur pied une commission ad hoc, constituée de l'ancien entraîneur Ariël Jacobs (65 ans), l'ancien joueur Gonzague Vandooren (39) et l'ex homme en noir Alexis Ponnet (78). La commission s'entretiendra, oralement ou par écrit, avec l'accusé et donnera ensuite un avis au conseil d'administration, qui prendra ensuite la décision de suivre cet avis ou pas.

Il appartient à la direction de la Pro League de décider si un dossier doit être transmis à cette nouvelle commission. Cela peut s'effectuer sur base d'une initiative personnelle, d'une plainte d'un club, de l'Union belge de football (URBSFA) ou encore du Referee Department de Johan Verbist, patron des arbitres belges.

Responsabilité du joueur et image du football

Les clubs devront s'acquitter eux-mêmes de l'amende mais il leur est vivement conseillé de demander le montant de celle-ci auprès de la personne concernée. Un recours éventuel ne pourra s'opérer que devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS).

La Pro League est d'avis que le manque de respect envers les arbitres confère une image négative du football belge. "C'est pour cette raison que nous voulons donner le bon exemple dans le foot professionnel, sinon le phénomène risque de se banaliser et de se développer dans les séries amateurs et chez les jeunes."