Une élue du Belang rejoint comme indépendante une coalition N-VA/CD&V dans un district d’Anvers

An Van Uffelen, élue le 14 octobre dernier sur la liste du Vlaams Belang dans le district BeZaLi (Berendrecht-Zandvliet-Lillo), aidera en tant qu’indépendante la N-VA et le CD&V à former une nouvelle majorité. Une situation qui enchante la tête de liste anversoise du parti d’extrême droite, Filip Dewinter. De leur côté, la N-VA et le CD&V entendent mener des discussions pour éclaircir la situation.

Le 14 octobre dernier, An Van Uffelen a été l’une des quatre candidates du Vlaams Belang à être élue dans le district BeZaLi. Lors de la précédente législature, elle avait déjà siégé au sein du conseil du district pour le compte du parti flamand d’extrême droite.

"Je n’aurai pas de mandat d’échevin, mais je serai bien présente lors des discussions du collège", a-t-elle fait savoir à l’annonce de son soutien à la nouvelle coalition N-VA/CD&V.

Dans un entretien accordé dimanche midi à la Gazet van Antwerpen, An Van Uffelen soulignait que le Vlaams Belang restait pour elle LE parti. L’élue est toutefois revenue sur ses propos dans la soirée, ses déclarations ayant apparemment déplu au CD&V et à la N-VA. "Je déments formellement avoir dit cela. Le VB n’est pas LE parti pour moi, sinon j’y serais restée", a-t-elle fait savoir.

En attendant, Filip Dewinter, figure de proue du VB, ne cache pas sa grande satisfaction face à ce développement (voir tweet ci-dessous). De son côté, la N-VA a annoncé qu’elle enquêtait sur l’affaire. Le CD&V a pour sa part fait savoir qu’il voulait à présent avoir davantage de clarté concernant cette nouvelle majorité.