Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

De l’argent flamand pour le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations unies

Le gouvernement flamand libèrera cette année également 600.000 euros pour le CERF, le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations unies. C’est ce qu’indique ce mardi le ministre-président Geert Bourgeois (N-VA).

Officiellement lancé par l’ancien Secrétaire général Kofi Annan en mars 2006, ce fonds des Nations unies sert à financer de l’aide humanitaire à la suite de crises dans le monde entier. Il vise trois objectifs principaux : promouvoir des mesures et des interventions rapides pour réduire les pertes en vies humaines, renforcer les interventions lorsque le facteur temps est décisif, et renforcer les éléments clefs des interventions humanitaires sous-financées.

En 2016, la Flandre doublait sa contribution annuelle au CERF, la faisant ainsi passer de 300.000 à 600.000 euros.

Dans son communiqué, le ministre-président flamand souligne que, selon les estimations, 133,8 millions de personnes dans le monde ont besoin d’une aide humanitaire urgente.

Les plus consultés