La réception de Nouvel An annulée à Ninove, sur avis de police

Sur avis de la police locale, la réception prévue à Ninove (Flandre orientale) le 6 janvier pour célébrer le passage à l'an neuf a été supprimée. C’est ce qu’a fait savoir mardi soir le conseil communal. La bourgmestre de la commune, Tania De Jonghe, avait récemment annoncé que sa nouvelle coalition ferait une priorité des enjeux de sécurité.

La commune se trouvait dans l'incertitude depuis les élections communales d'octobre dernier. Le parti d'extrême droite Forza Ninove, emmené par Guy D'haeseleer - qui siège au Parlement flamand dans les rangs du Vlaams Belang - disposait en effet de 15 sièges. Il manquait à la formation deux sièges pour atteindre la majorité absolue, l'Open VLD en ayant obtenu neuf et la liste Samen (CD&V, SP.A et Groen) sept.

La bourgmestre actuelle, Tania De Jonghe (Open VLD, photo), avait annoncé il y a deux semaines être en mesure de composer une majorité avec la N-VA et Samen, mais l'appui seul du nationaliste flamand Joost Arents a permis à la nouvelle coalition de disposer de 17 des 33 sièges. Ce choix a valu à Arents une exclusion de la N-VA, qui avait fait le choix de rester dans l'opposition.

Le nouveau collège sera installé jeudi. Durant sa première réunion, une marche d'extrême droite se qualifiant "pour la démocratie" et une contre-manifestation sont également annoncées dans la commune. Les jeunes flamingants d'extrême droite de Schild & Vrienden et leurs aînés du Voorpost ont ainsi prévu de manifester depuis la gare à partir de 18h30, une initiative soutenue par la tête de liste de Forza Ninove.

Un millier de personnes ont annoncé leur présence sur Facebook. La police a dès lors indiqué que la réception du Nouvel An pourrait en être perturbée. "Sur avis de la police, l'événement est annulé pour des raisons de sécurité", a annoncé le conseil communal. "La ville étudie la possibilité d'organiser une initiative similaire au printemps."

D'autres mesures de sécurité

La bourgmestre Tania De Jonghe ne veut pas courir de risques face à la marche annoncée pour jeudi, dans la commune sous haute tension depuis quelques jours. Elle a donc décrété des mesures supplémentaires de sécurité. 

Le centre commercial Ninia sera ainsi fermé dès 19h, et les commerçants dans le centre de la ville fermeront également leurs portes à cette heure-là. 

La bourgmestre sollicite également la collaboration des habitants. Elle leur demande de ne pas mettre devant leur porte jeudi soir les bouteilles et le verre qui seront enlevés vendredi matin par les services de la commune. Afin d'éviter que ce verre ne soit utilisé par des manifestants pour viser des cibles ou occasionner des dégâts.