Le taux de chômage en Flandre a atteint son niveau le plus bas en 10 ans

A la fin du mois dernier, 6,1% de la population active, soit 187.000 personnes, étaient à la recherche d’un emploi. Cela faisait depuis avant la crise de 2008 que ce chiffre n’avait plus été aussi bas. La Région flamande fait ainsi mieux que la Wallonie et que Bruxelles. La Région bruxelloise connait toutefois un taux de chômage au plus bas depuis 1992.

Le taux de chômage a baissé de façon ininterrompue en Flandre depuis août 2015. Il atteint aujourd’hui son niveau le plus bas.

Selon les chiffres publiés jeudi par le ministre flamand de l'Emploi, Philippe Muyters (N-VA), le chômage a baissé de pratiquement 8% sur base annuelle en décembre. La Région comptait 186.807 demandeurs d'emploi fin du mois, soit 7,9% de moins qu'un an auparavant. Le taux de chômage est passé à 6,1%.

Bon élève en Belgique, élève moyen dans l’UE

Concernant le taux de chômage, la Flandre est meilleure élève que la Wallonie (13,2%) et que Bruxelles (15,7%). En comparaison avec les autres Etats européens, le nord du pays est toutefois davantage dans la moyenne. Les pays voisins tels que les Pays-Bas, le Luxembourg ou l’Allemagne se portent en effet bien mieux en terme d’emploi. Les résultats de la France sont pour leur part moins bons.

Un taux bruxellois au plus bas depuis 1992

De son côté, la Région de Bruxelles-Capitale comptait fin décembre 88.317 chercheurs d'emplois, soit un taux de chômage de 15,7%. D’après l’office régional de l’emploi, Actiris, il faut remonter à l'année 1992 pour trouver un taux de chômage plus bas pour un mois de décembre.

Le mois de décembre marquait également la 50e baisse mensuelle consécutive pour le chômage en général, et 67e pour le chômage des moins de 25 ans.