BELGA/LEFOUR

Quelque 343 millions d’euros régularisés en 2018

Les services de régularisation ont reçu, l’an dernier, 726 demandes de régularisation d'argent non-déclaré, pour un total de 343 millions d'euros. C’est ce qui ressort des chiffres du cabinet du ministre des Finances, Alexander De Croo, rapporte le quotidien De Tijd ce samedi. Ce montant - positif pour les caisses de l’Etat - est cependant moins important que l’année précédente.

Les déclarations et montants sont inférieurs à 2017, lorsque 842 dossiers pour un record de 590 millions d'euros avaient été introduits avec une demande de régularisation. La plupart des dépositions concernent de l'argent non-déclaré issu de comptes luxembourgeois et suisses.

D’après le ministre des Finances, l'augmentation d'échanges de données - notamment avec des pays comme la Suisse et le Luxembourg - incite visiblement les Belges à régulariser leur situation.

Sur les 554 millions déclarés l'an dernier, 202 millions d'euros ont été payés en contrepartie. Depuis le début de la quatrième vague de régularisation, 357 millions sont ainsi rentrés dans les caisses de l'Etat.

 

Les plus consultés