Unique : Saint-Trond nomme un échevin contre la solitude

La commune limbourgeoise de Saint-Trond innove en Belgique en nommant un échevin qui sera chargé de lutter contre l’isolement et la solitude d’habitants. Il devra aussi veiller à ce que des personnes isolées soient plus rapidement repérées et bénéficient d’aide. Pascy Monette (Open VLD, photo) est le premier échevin de Belgique à endosser cette responsabilité.

Monette est aussi président du centre public d’aide sociale (CPAS) de Saint-Trond. Dans le cadre de cette fonction, il est notamment responsable des soins aux personnes âgées. Ses nouvelles compétences en matière de lutte comme la solitude et l’isolement se situent donc dans le prolongement de sa fonction au CPAS.

Selon Pascal Monette, il était grand temps de créer ce nouveau poste. "La solitude cachée, vous ne voulez pas en connaitre les chiffres. Nous avons mené enquête et constaté que de très nombreuses personnes âgées se sentent seules. Mais ce phénomène se présente tout autant chez les jeunes".

Le nouvel échevin veut repérer les personnes solitaires et les aider. "Grâce à ce signal, nous essayons de donner chaud au cœur des Trudonnaires. Il n’existe pas de clef ou de fiche pour combattre la solitude, mais je pense que tout le monde peut aider. Ce peut-être la coiffeuse, le boulanger, le patron d’une friture ou d’un magasin de quartier qui peuvent aider" à repérer les personnes isolées.

"Nous allons commencer par lancer un appel aux quartiers de Saint-Trond, pour mobiliser la population", indique Pascal Monette. Concrètement, un numéro d’appel sera ouvert pour permettre aux citoyens de signaler des cas de solitude.

Les plus consultés