Foto Kurt

Interdiction de contact pour deux groupes qui s’affrontent à Courtrai

Le bourgmestre de Courtrai, Vincent Van Quickenborne (photo archives), a émis un arrêté d'interdiction de lieu et de contact visant deux groupes de personnes - des Afghans et des Tchtétchènes - qui avaient été impliqués dans des bagarres fin décembre dans le quartier animé de la ville. Ces bagarres seraient liées à un double assassinat perpétré dans un logement de Courtrai début octobre. Il s’agit de faits pour lesquels un jeune homme d'une vingtaine d'années est actuellement en détention préventive.

Les victimes de cet assassinat étaient un adolescent afghan et une jeune fille d'origine russe. Fin décembre, un groupe de Tchétchènes en était venu aux mains avec un groupe d'Afghans dans la Burgemeester Reynaertstraat à Courtrai (Flandre occidentale).

Le premier groupe aurait voulu se venger pour le double assassinat. Sur base des images de caméras de vidéosurveillance et de témoignages, les bagarreurs avaient été identifiés.

Cinq personnes font désormais l'objet d'une interdiction temporaire de fréquenter les environs de la gare, le quartier commerçant et le Veemarkt, tandis que les deux groupes ont une interdiction d'entrer en contact sur le territoire de Courtrai.  

Les plus consultés