Le temple sikh de Vilvorde a rouvert ses portes

En septembre 2016, le bourgmestre de Vilvorde Hans Bonte décidait de fermer le temple sikh (photo) dans la Lange Molensstraat de sa commune. En cause, des disputes qui avaient éclaté entre divers groupes, conduisant à une situation d’insécurité. Ce n’était pas la première fois que le temple connaissait des problèmes.

Un peu plus de deux ans après sa fermeture, le temple sikh de Vilvorde peut à nouveau être utilisé, indique le bourgmestre Hans Bonte. Du moins, s’il est en règle du point de vue de la sécurité incendie.

"Nous avons obtenu toutes les informations nécessaires des responsables. Nous savons qui est responsable pour ce temple et qui en est le propriétaire. Nous avons donc décidé, en concertation avec la police, de rouvrir le temple", précisait le bourgmestre de Vilvorde (Brabant flamand).

"Il faut maintenant encore tout remettre en ordre du point de vue de la sécurité et des sorties de secours. C’est ce qui se passe actuellement. Dès que les pompiers auront donné leur feu vert à la réouverture, le temple pourra à nouveau accueillir du monde".

Des centaines de croyants

Quelques dizaines de Sikhs résident à Vilvorde. Mais grâce à la situation centrale de la commune brabançonne, des centaines de croyants y venaient pour prier.

Le Sikhisme est une religion monothéiste, fondée au 15e siècle par le Guru Nanak, au nord de l’Inde. Les principes de base en sont l’égalité, l’équité, et la liberté pour tout un chacun.

La majorité des croyants vivent en Inde, mais cette religion a aussi des croyants disséminés dans le monde entier.