Des lettres de soldats allemands découvertes dans une école à Eeklo

Dans les archives du collège Ten Doorn d’Eeklo, en Flandre orientale, une vieille farde vient d’être découverte. Elle contenait 14 lettres (photo) encore fermées datant de 1944. Il s’agit de lettres écrites par des soldats allemands de la Seconde Guerre mondiale.

Ces derniers mois, le College ten Doorn avait entrepris d’établir une liste de ses archives. C’est pendant cette opération que la petite farde datant de 1944 a été découverte par hasard, contenant des lettres véritablement historiques.

Elles viennent d’être ouvertes avec précaution par An Vandenberghe et ses collègues de la Maison du patrimoine. "Il s’agit de lettres écrites par des soldats à la fin de la Seconde Guerre mondiale". A l’époque, l’école d’Eeklo avait été occupée par les Allemands.

Les lettres n’ont jamais pu être envoyées

Les 14 lettres sont datées du 31 août ou du 1er septembre 1944, qui ont été les deux derniers jours de l’occupation du collège ten Doorn par les Allemands pendant le conflit mondial.

"Ce n’est pas par hasard, car le 2 septembre 1944 les Allemands ont dû quitter le collège précipitamment. C’étaient donc des lettres qu’ils avaient déjà écrites, mais qui n’ont jamais été envoyées. Les soldats allemands y exprimaient le sentiment que la guerre touchait à sa fin. On peut réellement parler de petites perles historiques", indique An Vandenberghe.

Elle a l’intention de rechercher les descendants de ces soldats. Ce qui n’est pas toujours évident. "Nous remarquons que certains membres des familles ne désirent pas être retrouvés. Cette portion de l’histoire est souvent encore un sujet très sensible en Allemagne", précise An Vandenberghe.