AFP or licensors

Ce qui change pour vous en cas de Brexit sans accord

 

Quelles seraient les conséquences pour vous si la Grande-Bretagne venait à quitter l’Union européenne sans qu’un accord ne soit conclu ? Si vous envisagez un city-trip à Londres après le 30 mars, voici une liste de choses utiles à savoir.

En tant que citoyen belge, les principales implications que le Brexit peut avoir pour vous concerne avant tout vos éventuels voyages en Grande-Bretagne.

Certaines conséquences peuvent être perçues comme un avantage : il vous sera ainsi possible d’importer de l’alcool et des cigarettes hors taxes. La quantité est toutefois limitée à maximum 1 litre d’alcool fort par personne, 200 cigarettes, 4 litres de vin non-mousseux, 2 litres de vin mousseux, et 16 litres de bière.

Attention : l’importation de viande, fromage ou tout autre produit d’origine animale deviendra illégale !

Documents de voyage

Jusqu’ici, il est possible de vous rendre en Grande-Bretagne en présentant votre carte d’identité belge. En l’absence d’un accord, il vous faudra, à partir du 30 mars, voyager à l’aide d’un passeport international, voire même d’un visa. La Commission européenne a proposé aux Britanniques de pouvoir voyager sans visa au sein de l’Union en échange d’une réglementation similaire de la part de Londres.

Les contrôles aux frontières existent déjà entre nos deux pays, le Royaume-Uni ne faisant pas partie de l’espace Schengen, mais ils pourraient être renforcés, ce qui pourrait provoquer la formation de longues files d’attente aux portes de l’Eurostar, de l’Eurotunnel et dans les aéroports.

Compagnies et transits

Eurostar est une compagnie britannique. Elle devra donc introduire une demande de licence en cas de non-accord afin de pouvoir continuer à transporter des voyageurs en Belgique, en France et aux Pays-Bas. Le Royaume-Uni espère dans ce cadre conclure un accord bilatéral avec ces pays afin d’éviter toute interruption de la circulation.

Les compagnies aériennes européennes et britanniques, aussi, devront obtenir une autorisation pour atterrir de l’autre côté de la Manche. Le gouvernement britannique espère pouvoir éviter toutes ces procédures de demande grâce à une solution alternative.

Notez aussi que si vous voyagez à l’étranger en effectuant une escale, il faudra prendre en compte que ce transit vous prendra plus de temps, vos bagages devant être soumis durant ce passage à un nouveau contrôle de sécurité.

Sur place

Si vous désirez louer une voiture au Royaume-Uni, mieux vaut vérifier que votre permis de conduire belge est encore valable. Un permis de conduire international pourrait s’avérer nécessaire après le 30 mars.

Notez aussi que l’utilisation de votre téléphone mobile pourrait vous coûter très cher. Les tarifs roaming de l’Union européenne n’y seront en effet plus d’application. Mieux vaudra donc limiter vos coups de fil ou l’utilisation d’internet.

Si par malchance vous tombez malade ou que vous avez besoin de consulter un médecin, il vous faudra vérifier avec votre mutuelle s’il n’est pas nécessaire de prendre une assurance complémentaire. Il se peut en effet que vos coûts médicaux ne soient plus remboursés.

Enfin, l’utilisation de votre carte bancaire au Royaume-Uni pourrait devenir plus chère. Les lois européennes qui plafonnent les coûts au sein de l’Union ne seraient en effet plus de mise.