Trois millions d’euros pour rehausser à nouveau la plage du Coq

Le ministre flamand des Travaux publics, Ben Weyts (N-VA), va débloquer trois millions d'euros pour relever une nouvelle fois le niveau de la plage du Coq (Flandre occidentale), en y ajoutant du sable. La mesure est nécessaire après le passage de plusieurs tempêtes qui ont emmené beaucoup de sable, indique la station balnéaire aux pittoresques villas.

La côte a été frappée plusieurs fois ces derniers mois par d'importantes marées, combinées à de fortes brises de mer. Une combinaison très néfaste pour le sable qui se trouve sur les plages. Celui-ci disparaît et donne même parfois lieu à des falaises de sable.

Les plages doivent dès lors être "réparées" parce qu’elles sont nécessaires à la sécurité côtière, jouant le rôle de tampon face aux très grandes marées et aux tempêtes.

"Nous devons encore attendre de voir si les tempêtes printanières causeront davantage de dégâts, mais le ministre Ben Weyts a déjà promis que du sable supplémentaire serait ajouté à la plage du Coq en février, pour un montant de trois millions d'euros", explique Wilfried Vandaele, le bourgmestre de la station balnéaire.

On ignore par contre ce qu'il en est des autres stations balnéaires où des falaises de sable se sont formées, après les grosses marées et tempêtes, comme à Bredene (photo du bas) par exemple.

Des villas au Coq
Falaise de sable à Bredene