© Kees van de Veen

Plus de 8.000 Belges profitent d'un revenu complémentaire défiscalisé

Six mois après l'entrée en vigueur de la mesure permettant de bénéficier de 500 euros défiscalisés et exonérés de cotisations sociales pour une ou plusieurs activité(s) complémentaires par mois - et jusqu'à 6.000 euros par an -, il apparait que plus de 8.000 Belges y ont recours. C’est ce que révèlent des chiffres du cabinet de la ministre des Affaires sociales, Maggie De Block. Le secteur du sport est particulièrement friand de ce statut.

Depuis le 15 juillet 2018, les travailleurs occupés à au moins quatre cinquièmes temps, les pensionnés et les indépendants ont la possibilité de gagner jusqu'à 500 euros complémentaires par mois sans devoir payer d'impôts en réalisant des tâches dans plusieurs domaines. La mesure trouve petit à petit son public.

Après un mois, 553 personnes l'avaient déjà utilisée et ils sont plus de 8.000 à y avoir recours six mois plus tard, si l’on en croit les chiffres de la ministre Maggie De Block (Open VLD).

La mesure est particulièrement populaire dans le milieu sportif, en grand partie utilisée par les coaches d’initiation sportive. De nombreux Belges profitent également du concept pour faire de petits travaux d'entretien (19%) ou pour l'aide aux personnes (17%).