Volvo Car a produit plus de 200.000 voitures à Gand l’an dernier

L'usine gantoise du constructeur automobile suédois Volvo (photo) a produit 200.396 voitures l'an dernier. Un chiffre en recul par rapport aux 239.156 comptabilisées en 2017, a annoncé ce vendredi le directeur du site, Stefan Fesser, lors de la journée presse du Salon de l'auto. C'est la neuvième année consécutive que l'infrastructure gantoise, qui produit des voitures pour la marque suédoise depuis 1965, dépasse le cap des 200.000 véhicules.

Volvo Car Gand construit les modèles V40, XC40 et V60. L'usine qualifie 2018 d'année remplie de défis. La production de la XC40 s'y est accélérée, avec plus de 89.000 unités. La nouvelle V60 y a également été introduite en septembre dernier et 5.000 voitures de ce modèle sont déjà sorties d'usine en quatre mois.

Parmi les voitures fabriquées à Gand, 94% sont exportées, ce qui représente une valeur de 3,7 milliards d'euros. Le marché principal pour la marque reste l'Europe (68,3%). En 2019, l'usine flamande se concentrera sur l'extension de capacité de la XC40. L'objectif est de doubler la capacité de production de ce SUV compact d'ici l'an prochain, afin de répondre à la demande mondiale pour ce modèle.

Sur les plans logistique et technique, les mois à venir serviront aussi à se préparer à la production de voitures hybrides et électriques. "Volvo Car Gand se prépare pleinement à jouer son rôle dans la stratégie d'électrification de Volvo Cars", assure son directeur. "Il y a beaucoup de préparation en cours pour être prêts. Cela passe notamment par la formation du personnel à de nouvelles compétences, que nous assurerons nous-mêmes. Il faut aussi complètement changer la manière dont on construit une voiture. Cela représente des modifications significatives."

Voitures électriques et non-électriques côte à côte

La ligne de production restera toutefois la même, souligne Stefan Fesser. Les modèles électriques et non-électriques y seront tous deux produits. Une usine de batteries est en cours de construction à Gand.

"Là aussi, les travailleurs sont en train d'être intensément formés, afin qu'ils puissent faire face aux hauts voltages", confie le directeur du site. Volvo Car Gand, qui emploie environ 6.500 personnes, entend par ailleurs avoir une production neutre en CO2 d'ici 2025.

Au-delà de l'usine flamande, Volvo a enregistré un record historique de ventes en Belgique l'an dernier, avec 20.155 unités écoulées (et aussi dans le monde, avec 642.253 véhicules vendus). La croissance a été de 12%, pour aboutir à une part de marché de 3,67% (en croissance de 11% par rapport à 2017). "Un grand cru, avec les signaux au vert de tous les côtés", estime Wim Maes, le directeur de Volvo Cars Belgium.

En 2019, le constructeur suédois entend poursuivre sur la même lancée que ces dernières années, notamment avec la nouvelle S60, le premier modèle dont il n'existera pas de version diesel. Une stratégie qui va petit à petit s'étendre à l'ensemble de la gamme. A partir de la moitié de l'année, tous les modèles disposeront ainsi d'une version électrifiée. Six voitures hybrides font déjà partie intégrante de la gamme et Volvo espère avoir vendu un million de véhicules électriques à travers la planète en 2020. L'entreprise table aussi sur 50% de ventes en électrique pour 2025.