Comment améliorer la place du néerlandais à Bruxelles?

Model NL, le forum citadin sur la place du néerlandais dans une capitale multilingue, s’est clôturé hier soir. Durant 4 mois, la Maison du Néerlandais a sondé 200 experts, personnes de terrain et Bruxellois autour de ce sujet. Il en ressort une série de recommandations et suggestions, notamment liées à l’enseignement et à l’emploi.

Les recommandations formulées sont destinées aux différents pouvoirs locaux, mais aussi aux organisations bruxelloises ainsi qu’aux citadins. L’objectif est de pousser ces différents acteurs à agir afin d’améliorer la position du néerlandais à Bruxelles.

Deux grandes conclusions ont pu être tirées de ce forum : d’une part, l’enseignement néerlandophone apparaît comme un incroyable atout pour la ville. D’autre part, les employeurs bruxellois doivent être davantage stimulés pour engager des citoyens qui ne parlent pas encore suffisamment le néerlandais et leur proposer un trajet linguistique.

Popularité

"Le néerlandais est très populaire à Bruxelles. L’an dernier, près de 20.000 Bruxellois se sont rendus à la Maison du Néerlandais pour apprendre la langue", indique le directeur de la Maison du Néerlandais, Gunther Van Neste. "Le quatrième baromètre de l’Université flamande de Bruxelles (VUB) démontre également que le néerlandais est de plus en plus utilisé, même par des Bruxellois non-néerlandophones. Le multilinguisme de la capitale renforce la position du néerlandais", ajoute-t-il.

Par ailleurs, de plus en plus d’enfants grandissent à Bruxelles baignés dans plusieurs langues, une situation dans le cadre de laquelle l’enseignement néerlandophone joue un rôle important.

Emploi et enseignement

D’après Gunther Van Neste, l’emploi et l’enseignement sont les deux thèmes qui ont été le plus souvent abordés durant le forum Model NL. Des centaines de Bruxellois ont dans ce cadre exprimé leur avis et avancé des propositions. "Nous allons rassembler ces idées et ces conclusions. Ils formeront pour la Maison du Néerlandais un fil conducteur en vue de donner forme à notre fonctionnement lors des prochaines années".

Le directeur de la Maison du Néerlandais espère que les responsables politiques et les organisations s’inspireront aussi des différentes conclusions tirées par ces quatre mois de réflexion. "La réalité linguistique évolue dans tout Bruxelles, et cela a un impact à plusieurs niveaux. La Maison du Néerlandais est là pour tous ceux qui veulent travailler dans ce sens", conclut-il.  

Désireux d’apprendre le néerlandais ?

Fondée il y a 15 ans, la Maison du Néerlandais à Bruxelles propose non seulement des informations sur les cours de néerlandais, mais aussi une aide personnalisée, et un test de connaissances linguistiques, pour permettre à chaque futur étudiant de trouver le cours qui lui convient au mieux.