Flip Franssen

Plus de 700 Belges ont changé de sexe l'an dernier

Selon les chiffres du Registre national, 727 Belges ont changé de sexe, en 2018. Un an plus tôt, ce nombre n'était "encore" que de 110. Cette importante augmentation est principalement imputable à la modification de la législation. Depuis le 1er janvier 2018, il n'est en effet plus nécessaire d'avoir subi une opération chirurgicale de changement de sexe pour attester cela officiellement. Auparavant, il fallait en outre un certificat médical du médecin pour accompagner la demande.

"La hausse du nombre des case est selon moi dans 95% des cas liée à la nouvelle législation", indique le professeur Guy T’Sjoen de l’Université de Gand. "Les gens pensent que les transgenres doivent suivre tout un trajet médical, mais avec la nouvelle loi, ce n’est plus le cas. De nombreuses personnes ne veulent pas d’intervention médicale, ou la remettent à plus tard, mais elles désirent malgré tout adapter leur statut juridique", explique-t-il.

Entre 2010 et 2014, le nombre de personnes qui changeaient de sexe variait entre 40 et 70 par an. Puis ce nombre est passé à 81 en 2015, 100 un an plus tard et 110 en 2017.

L’augmentation connue en 2018 pourrait également s'expliquer par le cas très médiatisé, en particulier au nord du pays, du journaliste de VTM Bo Van Spilbeek mais aussi par d'autres facteurs comme le film sur une personne transgenre 'Girl', qui ont pu stimuler les personnes concernées à franchir le pas.