Le permis pour un nouveau terminal des bus De Lijn à la gare du Nord sera délivré en février

D’après le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A), le permis d'urbanisme sollicité par la société flamande de transport public De Lijn en vue de l'aménagement d'un nouveau terminal de bus à la gare du Nord à Bruxelles sera délivré dans le courant du mois de février. En novembre dernier, De Lijn avait décidé unilatéralement de déplacer son terminus situé sous la gare du Nord vers le site propre des bus situé rue du Progrès, à quelques centaines de mètres de là, au grand dam des autorités bruxelloises. Motif invoqué: la saleté et l'insécurité ressenties sur place par les usagers et les chauffeurs.

Après deux semaines d'échanges peu amènes, les différentes autorités compétentes (Régions bruxelloise et flamande, zones de police, communes, sociétés de transport en commun) s'étaient mises d'accord sur des mesures destinées à améliorer la propreté et la sécurité sur place.

Il y a quelques jours, le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA), avait une nouvelle fois menacé de faire déplacer le terminus, en raison selon lui d'un état de propreté des lieux laissant à désirer. De Lijn s'était alors montrée plus prudente. Selon la société flamande, les engagements pris sont respectés et il n'y a pas de projet de départ des bus vers un autre lieu de terminus.

Interrogé vendredi au parlement bruxellois par Paul Delva (CD&V), le ministre de la Mobilité a reconnu que les problèmes de propreté n'avaient pas tous été résolus. Selon lui, des efforts supplémentaires seront faits. Un échange aura lieu avec les organisations humanitaires venant en soutien aux transmigrants et aux sans-abri qui se réfugient dans la gare et ses environs.

Concernant la demande flamande de délivrance d'un permis en bonne et due forme pour l'aménagement d'un nouveau terminal, Pascal Smet a annoncé que celui-ci serait délivré en février.