"Un seul enseignant par classe : c’est dépassé"

Si cela dépendait uniquement du réseau d’enseignement catholique flamand, alors les instituteurs du primaire pourraient bientôt être épaulés par des assistants d’enseignement. "Ces détenteurs d’un graduat pourraient aider les enseignants à donner cours, à accompagner les élèves en excursion, ou aider dans des tâches de surveillance ou administratives" a déclaré Lieven Boeve du réseau catholique flamand au quotidien Het Nieuwsblad. Cette proposition fait partie d'un paquet de suggestions sur l'avenir de l’enseignement destinées au gouvernement flamand et doit encore être examinée.

Par cette proposition Lieven Boeve ne veut pas répondre à la pénurie d’enseignants mais plutôt réduire la charge de travail des enseignants du primaire.

Il plaide dès lors pour la création d’équipe d’enseignants. "Si l'on se demande qui sera devant une classe à l'avenir, il n'y aura plus que des titulaires d'un baccalauréat, il y a aussi des titulaires d'un master ou d’un graduat : toute une équipes d’enseignants comme c’est déjà le cas dans le secteur des soins ", explique Lieven Boeve.

Ces assistants d’instituteurs pourraient réduire la charge de travail des enseignants du primaire en les soulageant d’un large éventail de tâches. Ils pourraient aider l’enseignant à donner ses leçons. Ou alors en s'occupant de certains élèves dans le cadre d'un travail de groupe, ou encore en sortant certains élèves de la classe pour s’en occuper individuellement. Mais je pense aussi à la préparation de certaines leçons en préparant du matériel didactique spécifique, en participant à des tâches administratives, en s’occupant de l’encadrement des voyages scolaires ou en surveillant des terrains de jeux ", explique encore Lieven Boeve.