foto Peter Hilz (C)

Pour la première fois en 5 ans le prix des maisons augmente réellement

Le prix moyen d'une maison en Belgique a augmenté de 4,7%, pour atteindre un montant de 251.584 euros, si l’on en croit le Baromètre des notaires publié ce mardi. Compte tenu de l'inflation, il s'agit de la première réelle augmentation des prix en cinq ans.

En Région de Bruxelles-Capitale, l'augmentation constatée est d'un peu plus de 5% et le prix moyen dépasse pour la première fois les 450.000 euros.

En Flandre, le prix moyen est de 277.304 euros (+3,8% par rapport à 2017), contre 189.257 euros en Wallonie (+3,7%), soit presque 90.000 euros de moins que dans le nord du pays.

"La demande reste élevée dans toutes les Régions. Ce sont avant tout les jeunes de moins de 35 ans qui saisissent l'occasion d'acheter une maison et de contracter un prêt immobilier avec un taux d'intérêt attractif", déclare le porte-parole de Notaire.be.

Le prix varie considérablement d'une province à l'autre. Le prix le plus bas, soit 153.890 euros, est constaté dans le Hainaut, et le prix le plus élevé, 452.721 euros, en région bruxelloise.

La baisse des droits d’enregistrement n’a pas d’impact

Depuis le 1er juin dernier, l’achat d’une habitation en Flandre est taxé différemment. L’impôt n’est plus basé sur le montant du revenu cadastral, mais sur le prix de vente. Les acheteurs paient en principe 7% de droits d’enregistrement lorsqu’il s’agit de leur unique habitation, celle qu’ils habitent. Il y a des réductions pour les logements meilleur marché.

"La réforme n’a pas d’impact sur le prix des habitations ni sur le nombre de transactions immobilières", constate Bart van Opstal de la Fédération des notaires. "Sur toute l’année, le nombre de transactions immobilières n’a pas changé en Flandre par rapport à celui de 2017".  

Les plus consultés