Jasper Jacobs

Schauvliege: "Je me sens soutenue pour mener à bien la politique climatique"

Dans une interview accordée ce vendredi matin à l’émission "De ochtend" de la VRT, la ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (photo), a déclaré être très reconnaissante aux dizaines de milliers de jeunes qui ont marché jeudi dans les rues de Bruxelles pour réclamer une politique environnementale plus engagée. "Ils nous aident à accroitre le soutien social. Je me sens soutenue pour mener à bien la politique climatique". Au quotidien Gazet van Antwerpen, Joke Schauvliege annonçait l’organisation le mois prochain d'une conférence sur le climat associant un jeune de chaque commune de Flandre à des experts.

"On peut comparer cela à l'initiative citoyenne du G1000. Ce sera un G300", indique la ministre CD&V, qui est à la recherche d'un endroit pour tenir cette conférence sur le climat. Comme les trois autres ministres de Belgique chargés de la politique climatique, dont le manque d'ambition et de coopération a été critiqué ces derniers temps, Joke Schauvliege se dit reconnaissante envers les 35.000 à 40.000 jeunes manifestants de ce jeudi parce qu'ils renforcent le soutien de la population aux mesures climatiques.

"Nous devrons aussi être capables d'annoncer des mesures qui ne sont pas très agréables", ajoute la ministre, évoquant une taxe sur les vols en avion pour laquelle elle plaide au niveau européen. C'est pour renforcer le consentement à de telles mesures que la mobilisation des jeunes peut aider, selon elle.

La ministre concède que des efforts supplémentaires seront encore nécessaires pour atteindre les objectifs de 2050, mais elle souligne que le gouvernement flamand respecte ses engagements internationaux.

Joke Schauvliege voit toutefois plusieurs freins, comme les limites budgétaires, la difficulté "d'impliquer tout le monde", ou encore le fait que la nécessaire préservation d'une politique sociale obligerait à réduire les ambitions pour éviter qu'une partie de la population ne décroche.

La mandataire démocrate-chrétienne reproche au passage à ses partenaires du gouvernement flamand - la N-VA et l'Open VLD - d'avoir bloqué le projet d'une consigne sur les canettes et sur les bouteilles en plastique.