"La ministre ne doit pas se sentir soutenue par nos actions, nous sommes en total désaccord avec sa politique"

"La ministre flamande de l’environnement Joke Schauvliege (CD&V) ne doit pas se sentir soutenue par les manifestations de lycéens de ces dernières semaines en faveur du climat, elle devrait mener une politique beaucoup plus ambitieuse". C'est ce qu'Anuna De Wever, la jeune leader du mouvement de lycéens en faveur du climat a déclaré à la VRT.

"Nous voulons une politique beaucoup plus ambitieuse et pas toujours la même chose. Nous voulons un véritable plan climat d'ici 2050, qui nous permettra d'atteindre les objectifs. Or, ce n'est pas le cas" a-t-elle déclaré.


"J’ai entendu qu’elle avait comme ambition de taxer les billets d’avion. Je suis favorable à cela. Mais alors s’il vous plait injectez cet argent dans les transports en commun" ajoute Anuna De Wever. "Et ce n’est pas tout. Il faudrait aussi faire quelque chose pour limiter notre consommation de viande, car c’est une très grande cause de pollution et cela rend notre empreinte écologique énorme. Le fait d’instaurer une consigne sur les canettes et les bouteilles en plastique est une bonne chose mais ce sont des choses accessoires".

"Le fait que la ministre Joke Schauvliege accepte de parler avec 300 jeunes n’est pas très utile", estime encore Anuna De Wever. "Elle ferait mieux d’inviter 300 experts sur le climat pour organiser un débat avec elle".

"Il est urgent de sensibiliser nos hommes et nos femmes politiques. C’est un problème tellement important. Il faut agir en profondeur et il faut le faire rapidement".