Environ 70.000 personnes défilent pour le climat à Bruxelles

Quelque 70.000 personnes de tous âges ont pris part dimanche, malgré une météo maussade, à la seconde marche pour le climat organisée dans les rues de la capitale en quelques mois. La SNCB avait renforcé son offre de transport afin d'acheminer les manifestants. 

Parti vers 13h30 de la gare du Nord, l'immense cortège est arrivé peu après 15h00 devant l'esplanade du Parlement européen où doivent se tenir une série de discours.

Répondant à l'appel de l'association organisatrice Rise for Climate, les manifestants entendent par cette action mettre le monde politique sous pression pour qu'il adopte des mesures fortes en faveur de la protection du climat.
"L'humanité fait face au plus grand défi qu'elle n'a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants. Nos actions vont se multiplier. La radicalité se dessine comme une nécessité", ont scandé les organisateurs face à la foule de manifestants.

La marche pour le climat de ce dimanche à Bruxelles est la seconde du genre. Le 2 décembre dernier, 65.000 personnes, selon la police, avaient déjà défilé dans la capitale pour les mêmes motifs.

Depuis le début de cette année, les écoliers et les étudiants se sont également mobilisés en faveur du climat. Ceux-ci manifestent depuis lors tous les jeudis pour réclamer des décideurs politiques des mesures ambitieuses et rapides pour la défense du climat.  

Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le au moins pour les autres

"L'humanité fait face au plus grand défi qu'elle n'a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants. Nos actions vont se multiplier. La radicalité se dessine comme une nécessité", ont déclaré les organisateurs, face à la foule de manifestants. ` "Le combat s'annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien", ont-ils ajouté.

Parmi les marcheurs, engoncés dans plusieurs couches de vêtements, nombreux agitaient banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "No time to waste", "Stop aux voitures de société", "Act now" ou encore " "Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le au moins pour les autres".

Certains sont venus à vélo, d'autres avec de très jeunes enfants. De nombreux mouvements de jeunesse étaient également présents, à l'instar de quelques centaines de "gilets jaunes" venus réclamer des politiques "à long terme socialement justes". "On n'espérait pas autant de monde, c'est fantastique", a réagi Kim Lê Quang, de Rise for Climate Belgium. "Tant qu'il n'y aura pas d'avancée significative, la mobilisation continuera". Alors que la queue du cortège se trouvait à Arts-Loi vers 16h00, des milliers de personnes assistaient, sur l'Esplanade Solidarnosc, aux discours et concerts qui doivent se poursuivre jusqu'à 18h00.

Cette "Marche pour le Climat" s'est déroulée sans incident, selon la police de Bruxelles, à l'exception d'un blocage routier organisé par les gilets jaunes à hauteur de l'ambassade américaine, sur le Petite ceinture.

"Un certain nombre de véhicules se sont alors retrouvés bloqués alors que dizaines de milliers de manifestants pour le climat arrivaient", a indiqué le porte-parole de la police de Bruxelles. Cette action des gilets jaunes n'était pas prévue, selon cette porte-parole.  

La SNCB satisfaite d'avoir renforcé son offre de transport

Environ 30.000 personnes ont pris le train dimanche pour se rendre à la Marche pour le climat organisée à Bruxelles, indique la SNCB sur base de ses premières estimations. Pour leur retour, les chemins de fer leur conseillent d'éviter les engorgements en gare de Bruxelles-Luxembourg et de rejoindre les autres gares bruxelloises à pied ou via les transports en commun.

La SNCB avait renforcé son offre de transport afin d'acheminer les manifestants. Dix trains supplémentaires avaient été déployés et la capacité de 36 autres trains avait été élargie pour pouvoir transporter 50.000 personnes vers Bruxelles entre 12 et 14h00 et depuis Bruxelles à partir de 17h00, soit un doublement de l'offre habituelle.

Les chemins de fer belges conseillent cependant aux usagers d'éviter l'engorgement probable de la gare de Bruxelles-Luxembourg et de se rendre soit à pied vers la gare de Bruxelles-Schuman, soit en transports en commun aux gares de Bruxelles-Central, -Midi ou -Nord.
"La SNCB se réjouit du franc succès du train pour se rendre à Bruxelles ce dimanche, en tant que mode de transport alternatif durable et respectueux de l'environnement".