Geert Bourgeois à propos du climat : "Vos préoccupations sont les nôtres"

Le gouvernement flamand va examiner quelles sont les mesures supplémentaires qu'il peut prendre pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est ce qu'a déclaré mercredi le ministre président flamand Geert Bourgeois (N-VA) au Parlement flamand, lors de l'ouverture d'un débat d'actualité sur la politique climatique.

Dimanche dernier, 70 000 personnes ont pris part à la marche pour le climat à Bruxelles et, ces dernières semaines, les manifestations de lycéens qui sèchent les cours tous les jeudi pour exiger un engagement plus fort en faveur du climat se sont encore intensifiées. Mercredi, le Parlement flamand devait débattre de la politique climatique en Flandre.

Avant le début du débat, le ministre président Geert Bourgeois a fait une déclaration au nom du gouvernement flamand. "Vos préoccupations sont les nôtres", tel est le message qu'il a adressé aux jeunes militants. Selon Geert Bourgeois, le gouvernement flamand doit lutter contre le changement climatique et il le fera.

"Le redressement doit se faire et se fera le plus rapidement possible, mais en tenant compte de notre prospérité et de nos emplois et en tenant compte des conséquences économiques et sociales ", a encore affirmé Geert Bourgeois.
Le ministre président a ensuite dressé une longue liste de ce que son gouvernement avait déjà fait dans le domaine de la politique climatique et énergétique.

Selon Geert Bourgeois, le plan flamand pour l'énergie et le climat qui a été approuvé l'année dernière est également plein d'ambition.
Mais selon Geert Bourgeois, son gouvernement va examiner s'il peut aller "un peu plus loin". Chaque ministre examinera dans son domaine quelles mesures supplémentaires peuvent être prises.

Le gouvernement flamand souhaite également poursuivre le dialogue avec les jeunes activistes. "Les ministres compétents sont en train de préparer ce dialogue". "Nous sommes ouverts au dialogue et examinerons sérieusement toutes les propositions d'intensification des efforts et nous irons, si possible, plus vite et plus loin par souci et par amour pour notre planète" a encore déclaré Geert Bourgeois.