Le courant passe désormais entre la Belgique et le Royaume-Uni

La Belgique et le Royaume-Uni ont inauguré ce jeudi une interconnexion électrique sous-marine qui permettra d'échanger de l'électricité. Ce double câble de 140 km de long passant sous la Manche est baptisé Nemo. Il permettra notamment à notre pays d’importer plus facilement de l’énergie en cas de pénurie.

L'installation est gérée par Elia, qui maîtrise l'infrastructure en Belgique, et son homologue britannique National Grid. Le projet est le fruit de 10 ans de collaboration entre les deux gestionnaires du transport électrique.

L'échange a débuté jeudi par un transfert de la Belgique vers le Royaume-Uni, l'électricité étant pour l'instant meilleur marché sur le continent européen. Pour la première journée, 773 mégawatts seront échangés.

Ce couplage des deux réseaux électriques signifie aussi que la Belgique pourra plus facilement importer de l'énergie en cas de pénurie électrique.

Hasard du calendrier, l’interconnexion aboutit alors que le Royaume-Uni est sur le point de se séparer de l'Union européenne. Mais un Brexit sans accord avec l'UE n'aura en principe par d'impact sur la connexion Nemo, affirme Elia. L'impact qu'un "hard Brexit" pourrait avoir sur les prix de l'électricité est une autre question.