Ostende négocie une ligne ferry avec Ramsgate

L'établissement d'une ligne de ferry entre Ostende (photo) en Flandre occidentale et Ramsgate en Grande-Bretagne semble plus concret, même s'il n'y a pas encore de percée définitive. C’est ce qu’indiquaient vendredi le bourgmestre d'Ostende Bart Tommelein, l'échevine des entreprises Charlotte Verkeyn et le CEO du port d'Ostende Dirk Declerck. "Les négociations vont dans la bonne direction", estime Bart Tommelein, qui veut obtenir les garanties nécessaires.

Une délégation ostendaise menée par le bourgmestre s'est rendue le 15 janvier dernier en Angleterre pour discuter d'une éventuelle ligne entre les ports d’Ostende et de Ramsgate. Des projets existaient déjà lors de la précédente législature, mais avaient été plusieurs fois reportés.

"Nous avons exigé de fortes garanties. Si le contrat est signé et que toutes les garanties sont réunies, alors la ligne pourra voir le jour", explique le bourgmestre Tommelein (photo) qui a depuis lors pris contact, dans le cadre de ce dossier, avec l'ambassadrice du Royaume-Uni à Bruxelles, Alison Rose.

Ostende pose plusieurs conditions dont l'installation d'une clôture par la compagnie Seaborne Freight, dépense qui deviendra propriété du port, soit un investissement d'un million d'euros. Ostende demande aussi une garantie bancaire large, qui doit couvrir les investissements et les factures, ainsi qu'une très forte garantie financière dont le port d'Ostende puisse disposer en cas de factures impayées. Ostende exige aussi le paiement anticipé des factures jusqu'en 2020.