La famille arménienne transférée dans un logement destiné aux familles en attente d'expulsion

La famille Khmoyan, qui a été enfermée pendant quatre semaines au centre de Steenokkerzeel, sera transférée lundi dans un logement ouvert destiné aux familles en attente d’expulsion. L’information a été donné dimanche par le Commissariat aux droits de l'enfant.

La famille Khmoyan réside depuis 10 ans en Belgique. Une demande d'asile a été refusée et la famille a pris la fuite lors d'une tentative d'expulsion en 2014. Le 8 janvier dernier, la jeune Anna-Maria, 8 ans, sa petite sœur de deux ans et ses parents ont été interpellés à Borgerhout (Anvers) avant d'être conduits au centre fermé 127bis à Steenokkerzeel.

Un vol pour rapatrier la famille avait été prévu samedi par l'Office des étrangers mais finalement ce vol a été annulé.

Les Khmoyan ont été placés lundi dans un logement ouvert destiné aux familles en attente d'expulsion. Mais des procédures sont encore possibles pour éviter cette mesure.

Selon le commissaire aux droits de l'enfant Bruno Vanobbergen, Anna Maria, 8 ans, pourrait également retourner à l'école, mais ce qui arrivera à la famille à plus long terme reste encore incertain.