Nicolas Maeterlinck

Ben Weyts veut mettre à l’amende les enfants resquilleurs

Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA), veut verbaliser les enfants qui utilisent les bus et les trams de la société De Lijn sans payer. D’après sa proposition, les mineurs âgés entre 6 et 12 ans risquent une amende de 53 euros. La contravention prévue pour les enfants âgés entre 12 et 14 ans peut quant à elle atteindre les 300 euros.

Jusqu’ici, les mineurs qui circulaient sur le réseau De Lijn sans titre de transport recevaient un procès-verbal, qui était toutefois classé sans suite dans la grande majorité des cas.

Le ministre Ben Weyts entend apporter un changement à cette situation, et mener ce qu’il estime être une politique plus juste. "Nous donnons un mauvais signal en ne sanctionnant pas les mineurs qui resquillent. C’est injuste par rapport aux personnes qui paient leur ticket", indique-t-il.

Les amendes devront être payées par les géniteurs des enfants concernés. "Les contraventions varient selon l’âge. Nous avons soumis les mesures au commissaire des droits de l’Enfant. L’amende maximale n’est réservée qu’à ceux qui seront pris en faute à plusieurs reprises", précise Ben Weyts.

L’amende prévue pour les 6-12 ans s’élèverait à 53 euros. La contravention minimale des 12-14 ans serait quant à elle de 79 euros, et pourrait s’élever à 300 euros dès la troisième sanction.

Le projet de décret de Ben Weyts doit encore être traité au Parlement flamand. Les modalités concrètes ne seront établies que par la suite.