Des restes de l’enceinte historique de Louvain retrouvés

A l’occasion d’une étude archéologique menée dans la cité universitaire de Louvain (Brabant flamand), des restes d’une porte de la ville datant du 12e siècle ont été découverts (photo). D’après les experts, la porte est dans un excellent état de conservation.

La porte fait partie d’une enceinte historique de Louvain. Il s’agit plus précisément de la "Borchtpoort" datant du 12e siècle. L’archéologue de la ville, Lisa Van Ransbeeck, savait que cette porte se trouvait sous la voirie, mais ne s’attendait pas à ce qu’elle ait été préservée dans un si bon état.

"Les restes qui ont été mis au jour sont impressionnants. Ce sont avant tout la construction robuste et la maçonnerie très soignée qui frappent au premier coup d’œil", indique la spécialiste.

La Borchtpoort a été utilisée à l’époque comme porte et comme prison. Au 18e siècle, ce bâtiment n’a plus été utilisé et a été démoli. Il est rare en Flandre qu’une telle construction survive à l’usure du temps. Il s’agit donc des restes de pierres les plus anciens jamais découverts à Louvain.

La ville a l’intention de restaurer la porte historique au cours des prochaines années. Les citoyens qui sont fascinés par cette belle découverte pourront visiter le site louvaniste ce samedi 9 février, entre 9 et 12 heures.