Copyright: Sijmen Hendriks

Il y a eu moins de nouveaux Belges en 2018

L'an dernier, 36.215 personnes ont acquis la nationalité belge, ce qui représente une baisse de 4,82% par rapport à 2017. C’est ce qu’indiquent les statistiques fournies par Statbel et le Registre national du service Institutions et Populations du service public fédéral Intérieur. C'est la première fois en cinq ans que ce chiffre est en baisse.

En 2014, on recensait 18.726 nouveaux Belges, un chiffre qui allait évoluer vers le haut les années suivantes pour atteindre 27.071 en 2015, quelque 31.095 en 2016 et 38.048 en 2017.

Les nouveaux Belges de 2018 sont le plus souvent d'origine marocaine (13,39% des octrois), roumaine (6,11%) et polonaise (4,19%). Myria, le Centre fédéral migration, attribue cette baisse aux procédures administratives. Beaucoup de dossiers ont été traités ces dernières années via les anciennes procédures. Une fois le retard rattrapé, Myria estime que l’on verra très probablement le nombre de naturalisations commencer à baisser sensiblement.

Outre la baisse du nombre total d’acquisitions de la nationalité belge, on observe aussi des différences régionales. Le nombre de nouveaux Belges augmente en effet en Région bruxelloise (+4,02%) et en Wallonie (+10,17%), alors qu'il chute en Flandre (-12,42%).