Jonas Hamers

Fumer en voiture en présence d’un enfant peut désormais vous coûter jusqu’à 1.000 euros

Depuis ce samedi 9 février, il est officiellement interdit de fumer dans un véhicule en présence d'un mineur de moins de 16 ans sur le territoire flamand. Toute personne ne respectant pas cette nouvelle règle risque une amende allant jusqu'à 1.000 euros. Le décret flamand s'applique aussi aux cigarettes électroniques.

La mesure a été initiée l’an dernier par l'ex-ministre flamande de l'Environnement, Joke Schauvliege, et vise à protéger les jeunes jusqu’à l’âge de 16 ans. A l’origine, le CD&V souhaitait l’adoption d’une loi au niveau fédéral. Face aux tergiversations, la ministre et son collègue chargé de la Santé, Jo Vandeurzen, avaient décidé de prendre les devants.

En Wallonie, le parlement wallon a fini par approuver fin janvier l'interdiction de fumer en voiture en présence d'un mineur. Tous les mineurs de moins de 18 ans sont concernés. L'amende pourra également grimper jusqu'à 1.000 euros. Mais la règle ne devrait pas entrer en vigueur avant 2020. À Bruxelles, aucune ordonnance sur le sujet n'a encore été votée.

Qui sera chargé du contrôle ?

Alors que l’interdiction entre en vigueur ce samedi en Flandre, des questions demeurent surà la responsabilité du contrôle.

D’après le nouveau ministre de l’Environnement, Koen van den Heuvel (CD&V), il reviendra à la police d’infliger des amendes en cas de transgression. Mais cette dernière n’est pas d’accord, et estime que la tâche doit être assumée par l’inspection environnementale flamande. La police souligne que contrairement aux contrôles d’alcoolémie, ceux sur la consommation de cigarettes en présence d’un mineur ne sont pas inscrits dans le règlement officiel.

Il semble donc que les amendes ne tomberont pas tout de suite. Une situation que déplore la fondation flamande contre le cancer, ‘Kom op tegen Kanker’.