Quatre moutons tués à Lommel, probablement par un loup

Dans une prairie située à Kerkhoven, près de Lommel dans le Limbourg, quatre moutons ont été retrouvés morts (photo). Il semble qu’ils aient été mordus à mort dans la nuit de dimanche à lundi, probablement par un loup. Une analyse d’ADN devrait permettre d’en savoir plus prochainement.

"Lorsque nous sommes arrivés ce matin, nous avons trouvé quatre moutons qui avaient été déchiquetés et étaient morts", racontait un soigneur à VRT NWS ce mercredi. "Un autre mouton a dû être endormi parce que ses blessures étaient trop importantes. Deux autres moutons avaient été attaqués et mordus, mais ils ont pu être sauvés".

L’Institut de recherche sur la Nature et les Forêts (INBO) a pris des échantillons d’ADN des animaux blessés et tués. Ils devraient permettre d’en savoir davantage sur l’auteur du carnage.

Entretemps, Jan Loos du point de contact Welkomwolf (littéralement "Bienvenue Loup") conseille aux propriétaires de moutons de prendre des mesures préventives pour protéger leurs animaux. "En plus de l’enclos habituel, nous conseillons d’installer une clôture électrique pour effrayer les loups. Placez-la proche du sol. Les loups n’aiment pas sauter, mais ils rampent ou creusent dans le sol".