Courtrai accueille le premier grand salon belge de jeux vidéo

C’est ce vendredi midi à Kortrijk Xpo que débutait le premier grand salon de jeux vidéo dans notre pays. La crème du "gaming" y est attendue, pendant les deux jours que dure l’événement. Tant des entreprises que des développeurs de jeux y présenteront leurs nouveautés aux accros des jeux électroniques.

En Belgique, Courtrai est la ville du jeu vidéo par excellence, en raison notamment de la formation très spécifique (Digital Arts and Entertainment, qui comprend du développement de jeux) qu’y propose l’école supérieure Howest (photo ci-dessous). "Il règne actuellement un véritable engouement pour le gaming", constate David Verbruggen de la Flemish Games Association. "Il existe ainsi des jeux qui sont suivis dans le monde entier en direct, par des dizaines de milliers d’amateurs".

"Les joueurs professionnels participent à de véritables compétitions, pour lesquelles ils sont payés. Il y a des arènes dans lesquelles ces compétitions sont menées. Elles accueillent plus de 60.000 à 70.000 personnes qui observent les professionnels qui jouent des jeux vidéo. A celles-ci s’ajoutent des millions de personnes qui suivent les compétitions en 'streaming'", précise Verbruggen.

"Et il y a des présentateurs qui commentent ces compétitions de jeux vidéo". Eefje Depoortere, originaire de Bruges (Flandre occidentale), viendra ainsi présenter ce vendredi soir à Courtrai. Elle commente régulièrement des compétitions de gaming dans le monde.

"Nous sommes ravis de pouvoir l’accueillir à Courtrai", explique David Verbruggen. Des prix seront également remis aux vainqueurs. Il s’agit des "Belgian Game Awards". Les gagnants se verront remettre les trophées des mains de l’humoriste William Boeva, qui est lui-même un fervent joueur.

Nicolas Maeterlinck