En Flandre la validité des titres-services est étendue à un an

Dès le 1er mars prochain, la validité des titres-services passera, en Flandre, de 8 mois à un an. C’est ce qu’a annoncé ce vendredi le ministre régional de l'Emploi, Philippe Muyters (N-VA).

L'an dernier, rien qu'au nord du pays, quelque 500.000 titres ont été perdus en raison d'une date de validité expirée. Sur un montant annuel total de 1,1 milliard d’euros qui a été dépensé pour l’achat des chèques, cela représente 5 millions d’euros qui n’ont pas été utilisés.

Le gouvernement régional a donc décidé de prolonger leur durée de vie de 8 mois - héritage de l'ancien système fédéral - à un an. "Je ne suis pas encore parvenu à savoir pourquoi ils avaient une validité de 8 mois seulement", indique Muyters. "On m’a donné des raisons d’un ordre pratique ou organisationnel. Mais comme une durée d’un an est plus facile pour les utilisateurs, nous effectuons cette modification à partir du 1er mars 2019".

La Flandre réfléchit par ailleurs à d'autres systèmes plus agréable d’emploi, bien que les titres-services restent populaires. "On envisage notamment un système de facturation après la prestation, plutôt qu'un achat et un échange de titres", a indiqué le ministre régional.