Verwendung weltweit, usage worldwide, Please check additional restrictions!, Bitte Einschränkungen der Handelsrechte beachten!

27 anciens SS belges reçoivent toujours une pension de l’Allemagne

75 ans après la Seconde Guerre mondiale, 27 anciens nazis belges reçoivent toujours une pension complémentaire de l'Allemagne pour "loyauté et obéissance". Ce revenu leur avait été garanti en 1941 par Adolf Hitler, l’information est révélée par le quotidien De Morgen.

Ce mardi, la Commission des Affaires étrangères de la Chambre va se pencher sur ce dossier, suite à une résolution introduite par Olivier Maingain (Défi) et de deux élus du PS. Ces derniers demandent au gouvernement "de régler ce problème de manière urgente par la voie diplomatique".

Pendant près de 70 ans, les Länder allemands ont versé des pensions complémentaires", explique le chercheur Alvin De Coninck du groupe Mémoire, une association de survivants et proches des victimes du national-socialisme. "Les bénéficiaires étaient les habitants des Cantons de l'Est et d'Alsace, qui ont acquis la nationalité allemande après l'invasion nazie, mais aussi les Belges qui ont rejoint les Waffen SS pendant la guerre.

"Les montants de ces retraites complémentaires vont de 425 à 1 275 euros par mois ", ajoute Alvin De Coninck. "Les années passées dans une cellule belge à la suite d'une condamnation pour collaboration sont considérées comme du temps de travail. (...) Alors que les Belges qui ont dû travailler en Allemagne pendant la guerre comme travailleurs forcés n’ont reçu qu’une indemnité de 50 euros par mois après la guerre".