Des chevaux saisis lors d’une enquête sur les produits hormonaux dans le sport

Au cours d'une série de perquisitions menées jeudi à Duffel et Wavre-Sainte-Catherine, en province anversoise, une vingtaine de chevaux ont été saisis. C’est ce qu’a rapporté le parquet d’Anvers. L'opération avait lieu dans le cadre d'une enquête sur l'usage de produits hormonaux dans le milieu du sport équestre.

Cette enquête a démarré le 3 juillet 2018, après la découverte à l'aéroport de Zaventem d'un colis contenant des produits hormonaux non autorisés sous cette forme en Belgique. Ceux-ci provenaient des Etats-Unis. Ils sont utilisés pour préparer un cheval de course à la compétition. Le parquet d’Anvers avait immédiatement ouvert une enquête.

Jeudi, plusieurs perquisitions ont été menées en collaboration avec l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). D'après le parquet, une vingtaine de chevaux ont été saisis ainsi que des produits hormonaux, des seringues et d'autres ustensiles.

Plusieurs personnes ont été auditionnées. L’enquête porte également sur l’administration liée aux chevaux, qui semble présenter des disfonctionnements.