Jan Penris quitte la politique après avoir insulté une collègue à la Chambre

Le député d’extrême-droite Jan Penris (Vlaams Belang) se retire pour une durée indéterminée de la vie politique, a annoncé ce vendredi son collègue et chef de file du parti à Anvers, Filip Dewinter. L'homme s'était fait remarquer jeudi après-midi pour avoir insulté Carina Van Cauter (Open VLD) lors des questions d'actualité.

Hors micro, le député anversois de 55 ans s'était mis à invectiver la députée libérale en la traitant, selon plusieurs témoins, de "trut" (qui peut signifier "conne" ou "salope" en français) au cours d'un échange sur le sort des djihadistes européens qui se trouvent en Syrie.

A la suite du tollé suscité par ses propos et après y avoir été invité par le président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA), Jan Penris s’est excusé pour avoir dépassé les bornes "un peu, un peu beaucoup sans doute". Il tentait de justifier son accès de colère par les horreurs dont il aurait été témoin en Syrie, et invitait Carina Van Cauter à se rendre dans le pays pour voir ce qu'il y a vu.

Ce vendredi, le chef de file du Vlaams Belang à Anvers, Filip Dewinter, annonçait que Penris quitte la politique pour une durée indéterminée, précisant qu’il souffre d'une dépendance à l'alcool et va se faire soigner.

Jan Penris est parlementaire depuis 1995. Il a siégé tour à tour au parlement flamand et à la Chambre. Il a également été conseiller communal à Anvers. Il ne devait plus figurer à une place éligible pour le scrutin du 26 mai.