Une marche pour le climat à Gand rassemble au moins 10.000 personnes

A l’initiative de l'ONG de défense de l'environnement Greenpeace Gent, mais aussi d’autres organisations, une marche pour le climat était organisée ce dimanche dans le centre de Gand (Flandre orientale). La police a compté quelque 10.000 personnes au départ.

La marche prenait son départ vers 15h30 sur la Place Saint-Pierre et devait traverser la ville jusqu’à l’hôtel de ville, devant lequel divers discours étaient prévus. Parmi les 10.000 personnes comptées, il y avait beaucoup de familles avec de jeunes enfants.

"Rise for Climate" est une initiative de Greenpeace Gand, qui s’est associée pour l’occasion à une vingtaine d’associations dont 11.11.11, Natuurpunt et Hart boven Hard. Ce collectif plaide en faveur d’une transition durable, avec une attention particulière pour les personnes en difficulté financière et pour les réfugiés.

Une délégation du parti écologiste Groen attirait l’attention dans la masse des manifestants et les nombreux calicots. "Dans cette ville, nous avons amélioré beaucoup de choses - avec le plan de circulation - en matière de qualité de vie et de l’air. Il est logique que nous soutenions ce message", précisait la présidente des Verts, Meyrem Almaci. "Nous devons continuer notre action jusqu’à ce que le message soit compris".

L’échevin écologiste gantois Filip Watteeuw est fier que la marche soit organisée dans sa ville. "Gand a beaucoup investi dans une politique en faveur du climat", estime-t-il. Dans la Cité des Comtes, les écologistes font partie de la majorité communale, en coalition avec les libéraux Open VLD du bourgmestre Mathias De Clercq. 

Jeudi dernier, quelque 3.000 étudiants s’étaient rassemblés à Gand pour une marche en faveur du climat, dans le cadre de la 7e journée de grève scolaire. 

La huitième édition des "jeudis pour le climat" aussi lieu ce jeudi 28 février non pas à Gand, comme annoncé à l'origine, mais à Anvers. En raison de "problèmes pratiques" a expliqué Anuna De Wever, l'une des initiatrices du mouvement. Les "jeudis pour le climat" rassemblent des écoliers et étudiants qui font "grève scolaire" pour exiger des mesures plus ambitieuses de lutte contre le réchauffement climatique.