La Flandre ouvre une nouvelle ambassade à Rome

La Région flamande a inauguré ce lundi une représentation dans la capitale italienne. Il s'agit de la 13e délégation diplomatique flamande ouverte à l'étranger. "C’est important parce que les Flamands sont bons dans beaucoup de domaines, mais ils ne sont pas tout le temps en train de montrer qu’ils sont bons", déclarait le ministre-président Geert Bourgeois (photo archives).

La Région flamande a ouvert ces dernières années tout un réseau de représentations à l'étranger, à côté des ambassades belges. Elle est ainsi déjà présente dans la plupart des pays d'Europe occidentale, mais l'Italie manquait jusqu'ici à l'appel.

"L'Italie est pourtant le cinquième partenaire commercial de la Flandre", a commenté lundi le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA). "Culturellement nous sommes liés pour certaines choses depuis plus de mille ans déjà. Breughel, Rubens et Van Dyck étaient des hôtes appréciés dans les palais italiens", a encore souligné Bourgeois.

La délégation diplomatique de la Flandre à Rome sera dirigée par Geert De Proost, qui avait déjà dirigé la représentation flamande à New York. Dans un premier temps, il s’occupera avant tout de la promotion de la culture flamande, et notamment lors de festivals de cinéma et de théâtre. Les universités auront également besoin de soutien en Italie.

Les hommes d’affaires flamands actifs en Italie ont mis Geert De Proost en garde contre la maffia. "Je suis au courant. On pense que la maffia est avant tout active en Italie du sud, mais elle est aussi présente à Rome. Nous restons sur nos gardes".

Geert Bourgeois rencontrait encore ces lundi et mardi des ministres italiens. Il affirme apprécier la position critique envers l’Union européenne que l’Italie incarne actuellement. "Il est important que de telles voix se fassent entendre. Il règne le sentiment que l’Europe ne protège pas suffisamment sa population, et l’Italie est l’un des pays qui exprime ce sentiment", estime Geert Bourgeois.