Trente-deux chantiers pour des travaux sur 242 km d’autoroute en Flandre

L'Agence flamande des routes et de la circulation (Agentschap Wegen en Verkeer) a lancé, en 2019, des travaux à 32 endroits différents sur le réseau autoroutier, pour une distance totale de 242 kilomètres. C’est ce qu’a indiqué ce mardi à Oud-Heverlee le ministre flamand de la Mobilité et des Travaux publics, Ben Weyts (N-VA). Ce dernier s'est dit satisfait de la législature menée, 86% des autoroutes étant en bon état, contre 76% auparavant.

Cette année, il faut s'attendre à une rénovation de la E34 (entre Oud-Turnhout et la frontière néerlandaise), la E19 (entre Sint-Job-in-'t-Goor et Kleine Bareel), la E313 (entre Geel-Est et Geel-Ouest), la E17 (entre Waasmunster et Sint-Niklaas), la E34 (entre Moerbeke et Kemzeke) et la A18 (entre Jabbeke et Gistel).

Des ponts seront aussi assainis (sur le R2, la E34 et la E40) et d'autres subiront des réparations. De l'argent est également investi dans l'agrandissement des routes, comme la construction d'une troisième bande de circulation sur la E314 entre Lummen et Heusden-Zolder.

Au cours de la législature précédente, la Flandre a augmenté le budget alloué aux routes de 34%, pour atteindre la somme totale de 3,4 milliards d'euros, dont plus de 500.000 euros spécifiquement réservé aux autoroutes.

Cet argent n'a pas été dédié à la seule voiture, mais aussi à des infrastructures cyclistes. Le ministre Weyts précise que de nouveaux murs anti-bruit seront érigés "pour investir dans la qualité de vie des riverains". Pour les Flamands qui prennent volontiers le vélo, la E34 verra un tout nouveau pont à vélo construit à hauteur du Waaslandhaven-Oost