LID SOFAM

Un réseau cyclable reliera bientôt le Westhoek à la Flandre française

Le premier réseau cyclable transfrontalier entre le Westhoek et la Flandre française sera lancé le 29 mars prochain. C’est ce qu’a annoncé l'office du tourisme provincial Westtoer à l'occasion de la présentation du programme touristique "Des montagnes à la mer". Quant à la ville d’Ypres, elle voudrait attirer aussi les touristes de croisière et les Néerlandais.

Le Westhoek ne se réduit pas au tourisme de mémoire - largement majoritaire ces dernières années à l’occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale -, tient à pointer l’office du tourisme provincial Westtoer dans son nouveau programme.

La région de Flandre occidentale offre également une riche expérience paysagère, qui bénéficiera prochainement d'un tout nouveau réseau cycliste. Ce dernier permettra de faire des balades à vélo entre le Westhoek et la Flandre française. C’est une première transfrontalière.

De nouveaux points de vue pour admirer la beauté des lieux seront également mis en place.

Ypres s’intéresse aux touristes de croisières et aux Néerlandais

Les commémorations pour le centenaire de la Grande Guerre étant passées, la ville d’Ypres (photo) s’attend à voir le nombre de ses visiteurs étrangers chuter dès cette année. C’est la raison pour laquelle elle tente d’attirer un nouveau public, et plus particulièrement les touristes de croisière et les Néerlandais.

Des bateaux de croisière font en effet régulièrement escale dans le port de Zeebrugge. Des cars emmènent alors les touristes pour des visites de Bruges, Anvers ou Lille (France). "Les groupes qui se rendent à Lille pourraient très bien faire une halte à Ypres", estime l’échevin Diego Desmadryl. Il compte entamer des négociations avec les sociétés qui proposent des croisières.

Spot TV et nouvelle brochure

Mais Ypres s’intéresse aussi aux touristes néerlandais. "D’ici peu, nous allons tourner un film de promotion dans notre ville", indique l’échevin. Ce spot sera diffusé ensuite sur la principale chaine de télévision néerlandaise, RTL4. "Ypres est pour moi le centre de la vie agréable, et nous voulons le montrer aux Néerlandais".

L’office du tourisme yprois vient aussi de publier une nouvelle brochure, en néerlandais, anglais, français et allemand. "Le but est d’informer les visiteurs potentiels sur les événements qui se déroulent dans notre ville et de leur donner un aperçu de l’offre en hôtels, cafés et restaurants à Ypres. La ville compte 3.000 lits dans 170 hébergements différents", précise Diego Desmadryl.

"La brochure contient une foule d’informations utiles sur les musées, les choses intéressantes à visiter, les réseaux de pistes cyclables et les produits du terroir. Elle sera envoyée aux grands bureaux touristiques et aux écoles dans tout le pays". Il existe aussi des brochures sur les hôtels et les bed & breakfast à Ypres.