La nouvelle piscine de Courtrai détruite en partie par un incendie

Un important incendie s'est déclaré mardi soir dans le nouveau complexe aquatique de Courtrai qui devait en principe ouvrir ses portes au public ce samedi. Aucun blessé n'est à déplorer, mais les dégâts sont considérables.

Les pompiers de la zone Fluvia ont été alertés d'une explosion vers 23h. Peu après les tours comportant les toboggans du complexe de la piscine ont pris feu. Les pompiers sont arrivés en nombre et une zone de sécurité a été établie autour de la Nelson Mandelaplein. Le trafic des trains, qui circulent non loin de la piscine, a été suspendu.

L'incendie a pu être maîtrisé après 1h30 par les pompiers.
"Heureusement qu’il n’y avait personne dans la piscine", a commenté le bourgmestre Vincent Van Quickenbore (Open VLD). "Les pompiers ont tout fait pour empêcher que le feu ne se propage à l’entièreté du complexe. La piscine devait ouvrir ce week-end, c'est donc très grave pour Courtrai".

Vincent Van Quickenborne a vu comment les services d'urgence ont coordonnés leur travail : " Tout était très bien coordonné, à aucun moment il n'a fallu annoncer le plan d'urgence communal, le trafic ferroviaire a été interrompu pendant un certain temps. Les particules de suie se sont répandues, nous avons averti la population, quoi qu'il en soit, nous allons tout inspecter. Mais je peux assurer qu’aucune substance nocive n'a été libérée".

Ce matin le spectacle était désolant, les toboggans avaient fondu et l'intérieur du bâtiment était recouvert de suie. 

Le groupe de piscines Lago a investi quelque 33 millions d'euros dans le nouveau complexe qui comprend une piscine olympique, cinq toboggans et un parcours en eaux vives de 160 mètres, le plus long du pays. Ce complexe devait accueillir 200.000 visiteurs par an. Le parquet a chargé un expert d'étudier les circonstances de l'incident.

Une conférence de presse sera organisée mercredi par la ville de Courtrai.

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés