AFP

Sept toiles de Magritte vendues pour plus de 37 millions d’euros à Londres

Sept tableaux du peintre surréaliste belge René Magritte (1898-1967) ont été vendus mercredi soir lors d'une enchère dédiée à l'art impressionniste, moderne et surréaliste chez Christie's, à Londres. Ils sont partis pour plus de 32 millions de livres (37,4 millions d'euros), a indiqué la maison de ventes.

"Le lieu commun" (photo principale), une toile datant de 1964 qui représente un homme au chapeau melon, a été acquise pour 18,4 millions de livres (21,1 millions d'euros). C’est le record de la soirée pour les tableaux de René Magritte.

Parmi les autres œuvres proposées se trouvaient "Le pain quotidien" (3,4 millions de livres), "Moments musicaux (2,4 millions de livres), "La belle captive" (2,2 millions de livres) ou encore "Le monde poétique II" (1,9 millions de livres).

L'ensemble des œuvres vendues aux enchères par Christie's mercredi a rapporté quelque 165,7 millions de livres (193,9 millions d'euros). "Le lieu commun" est arrivé deuxième dans le classement des tableaux rencontrant le plus de succès durant l'enchère. La "Nature morte de pêches et poires" (photo) du peintre français Paul Cézanne a été vendue pour 21,2 millions de livres.

Belga

Une œuvre datant de la période anversoise du peintre néerlandais Vincent van Gogh et intitulée "Portrait de femme : buste, profil gauche " (photo), n’a pas rencontré les attentes. Elle a été réalisée en 1885 par Van Gogh à Anvers. En tant qu’artiste débutant, il a résidé en 1885 et 1886 dans la ville portuaire. Il était très pauvre à l’époque.

L’œuvre a changé de propriétaire pour 6,7 millions d’euros, alors que le tableau avait été évalué entre 10 et 15 euros.

AP