Le chômage encore à la baisse en Flandre

Au mois de février, le chômage a reculé de 8% en Flandre sur base annuelle. Fin février, on comptait ainsi 188.805 chômeurs au nord du pays, ce qui correspond à un taux de chômage de 6,16%. Le mois dernier a par contre vu un nombre croissant de faillites en Flandre.

"Le chômage diminue en Flandre sans discontinuer depuis août 2015", se réjouit le ministre flamand de l'Emploi, Philippe Muyters. Le mois dernier, il a ainsi reculé de 8% par rapport à février 2018.

La demande d'emploi diminue de 7,6% parmi les jeunes de moins de 25 ans, et même de 10,3% dans la tranche d’âge des 25 à 50 ans. Pour les plus de 50 ans, la baisse est de 4,2% sur base annuelle, précise le ministre Muyters.

Nombre record de faillites en février

En février par contre, 990 faillites ont été prononcées en Belgique. Ce qui représente un record absolu pour un mois de février, indiquait vendredi le spécialiste des informations marketing Graydon.

Sur les deux premiers mois de l'année, 1.916 faillites ont été prononcées, soit 12 de plus que sur la même période de 2018. Depuis le début de l'année, 993 entreprises ont fait faillite en Flandre (+14,14%), 482 à Bruxelles (-7,97%) et 435 en Wallonie (-12,83%), relève le bureau d'informations commerciales, qui constate un changement de tendance en février avec des faillites en baisse à Bruxelles - pour la première fois depuis plus d'un an - et une hausse dans les deux autres régions.

Les faillites de janvier et février ont menacé un total de 3.487 emplois, contre 3.361 emplois sur la même période de 2018, soit 1.380 en Flandre, 1.114 en Wallonie et 993 à Bruxelles.

Le secteur le plus touché depuis le début de l'année reste l'horeca avec 354 entreprises qui ont déjà mis la clef sous le paillasson. Viennent ensuite la construction (335 faillites), le commerce de détail (217), les services aux entreprises (159), le commerce de gros (147), les transports (82) et les voitures et garages (52).