La célèbre discothèque ‘Café d’Anvers’ ne sera pas transformée en méga-bordel

Il n’y aura finalement pas de nouveau méga-bordel dans le Schipperskwartier (Quartier des marins) à Anvers. Le propriétaire d’une célèbre discothèque avait introduit une demande pour transformer son établissement en un gigantesque bordel de plus de 60 chambres. Le collège échevinal de la ville a toutefois refusé d’octroyer un permis, estimant que le projet n’apporterait aucune amélioration à la qualité de vie du quartier.

Le nouveau bordel devait être construit à la place du Café d’Anvers, une discothèque qui existe depuis plus de 28 ans. L’établissement allait être encore plus imposant que la Villa Tinto, un autre grand bordel situé plus loin sur la Verversrui.

La ville a toutefois estimé que ce projet n’apporterait aucune valeur au quartier. "Ajouter 60 nouvelles vitrines infligerait à nouveau une énorme pression au quartier", a commenté l’échevin des affaires sociales, Fons Duchateau (NV-A). "Il me semble plus approprié de développer un projet qui inclut des habitations et petits commerces, afin de pouvoir continuer à pousser ce quartier vers le haut", a-t-il encore précisé.

Le Café d’Anvers devait rester ouvert jusqu’au mois de septembre prochain. Maintenant que les projets du propriétaire tombent à l’eau, l’avenir de la discothèque demeure incertain.