Grève scolaire pour le climat, acte 9 : des milliers de jeunes mobilisés malgré les congés

Plusieurs milliers de participants, de toutes générations, ont participé ce jeudi à la marche pour le climat de Louvain-la-Neuve, en présence des principaux responsables de Youth for Climate mais aussi de représentants de l'Université catholique de Louvain. Le nombre de participants espérés a été dépassé. Parmi eux, de très nombreux jeunes, qui ont répondu présent malgré la période de vacances de carnaval.

Avec l'arrivée des trains dans la cité universitaire, la place de l'Université était noire de monde au départ de la marche, et le nombre de participants s'est encore étoffé au fil du parcours. Alors que les organisateurs espéraient 3.000 participants, ce nombre est manifestement dépassé.

D’aucuns craignaient que les élèves de l'enseignement secondaire soient moins mobilisés en raison des vacances. Ils étaient toutefois présents en nombre, francophones comme néerlandophones. Certains avaient pensé au clin d'œil, brandissant par exemple une pancarte indiquant "Le climat ne prend pas de vacances, nous non plus".

Les élèves étaient accompagnés d'étudiants de l'université et d'écoles supérieures. De nombreuses personnes plus âgées étaient également présentes dans le cortège de Louvain-la-Neuve. "Merci les jeunes, vous portez la voix des générations: la nôtre, la vôtre et les suivantes", remerciait un calicot.

Les slogans brandis dans le cortège étaient rédigés dans plusieurs langues, et allaient du revendicatif "Wij doen al veel & Wij doen genoeg" au franchement décalé "I'm sure the dinosaurs thought they have time too".

Le livre de Kyra et Anuna en librairies

Anuna De Wever et Kyra Gantois le clament tous les jeudis depuis le mois de janvier: "mettons-nous au travail" pour sauver la planète. L'appel des deux jeunes Flamandes qui ont initié les marches pour le climat en Belgique se déclinera dès vendredi sur papier. Leur livre appelle décideurs et citoyens de tous âges à prendre, ensemble, le défi environnemental à bras le corps.

"Nous sommes le climat. Une lettre à tous" paraîtra vendredi dans sa version originale en néerlandais, tandis qu'une traduction française est attendue pour mai aux Éditions Stock, dont le siège se situe à Paris.

Au cours de ses 64 pages, le livre s'adresse tant aux responsables politiques qu'aux jeunes de la génération des auteures, à leurs parents et grands-parents. Mis en musique par l'écrivain Jeroen Olyslaegers, l'ouvrage coûtera 8,99 euros.