Avez-vous été chercher vos pastilles d’iode gratuites à la pharmacie ?

Depuis un an des pastilles d’iode sont disponibles gratuitement dans les pharmacies en Belgique mais très peu de Belges en ont fait la demande. L’information est donnée par le quotidien Het Nieuwsblad.

Les pastilles d'iode permettent de limiter le risque de développer un cancer de la thyroïde après une catastrophe nucléaire.

Il y a un an, le gouvernement fédéral avait mis à la disposition de la population 4,6 millions de boîtes de ces comprimés d'iode. Quelque 650 000 d'entre elles ont été collectées, essentiellement par les écoles et par les crèches.

Les habitants d'une zone à risque doivent déjà en avoir chez eux, mais pour le reste du pays, la recommandation ne vaut que pour les enfants, les femmes enceintes, celles qui allaitent et les responsables de crèches, d'écoles et autres.

Depuis un an, les pharmaciens peuvent distribuer gratuitement ces tablettes aux personnes qui n'appartiennent pas à ces groupes-cibles et en font la demande.

Le député Kristof Calvo (Groen) estime que le gouvernement aurait mieux fait de distribuer ces tablettes directement au domicile des particuliers.

Actuellement, 430 982 boîtes ont été collectées par les écoles, crèches et autres institutions et 215 337 par des particuliers. Chaque boîte contient 10 comprimés et se conserve 10 ans. Selon le Centre de crise, en raison de cette longue durée de conservation, le fait que la plupart des boîtes n'aient pas encore été collectées ne constitue pas un problème.