Au moins une Belge parmi les victimes du crash de l'avion d'Ethiopian Airlines

Au moins une passagère belge" a perdu la vie dans le crash du vol Boeing 737 d'Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison Addis Abeba-Nairobi, annonce dimanche le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders sur Twitter.

Le vol ET302 s'est écrasé quelques minutes après le décollage, causant la mort des 149 passagers et des 8 membres d'équipage. Il n'y a aucun survivant, ont indiqué les autorités éthiopiennes. 

L'avion s'est écrasé près de la ville de Bishoftu, à environ 50 kilomètres au sud-est d'Addis-Abeba. Il a perdu le contact avec l'aéroport quelques minutes après le décollage.

Ethiopian Airlines a indiqué qu'elle mettait en place un centre d'information des passagers et un numéro de téléphone pour les proches des personnes susceptibles d'avoir été à bord de l'avion.

32 nationalités différentes

Des personnes voyageant avec des passeports de 32 nationalités différentes et de l'ONU se trouvaient à bord du vol d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé peu après son décollage dimanche matin d'Addis Abeba à destination de Nairobi avec 157 passagers et membres d'équipage, a indiqué la compagnie.

Les Kényans forment le plus gros contingent avec 32 victimes, suivis de Canadiens (18), d'Ethiopiens (9), d'Italiens (8), de Chinois (8) et d'Américains (8). Le vol comptait également sept Français et sept Britanniques, six Egyptiens, cinq Néerlandais et quatre Indiens. Quatre passagers voyageaient avec un passeport onusien.

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a pour sa part annoncé la présence d'une victime belge.