Six Flamands sur dix ne parviennent que peu ou plus à épargner

D’après le baromètre des consommateurs, mené par Test-Achats auprès de 3.370 Belges, plus de six Flamands sur dix ont eu des difficultés ou ne sont pas parvenus à mettre de l’argent de côté l’an dernier. De nombreux concitoyens luttent également pour payer leurs factures.

Test-Achats a mené son enquête auprès de 3.370 Belges âgés de 25 à 79 ans. L’organisation a voulu savoir quelles sont les dépenses qui posent le plus de problèmes pour un ménage belge. Six catégories ont été établies: le logement, les soins de santé, l'alimentation quotidienne, la mobilité, la culture et les loisirs et l'éducation.

D’après les résultats de l’enquête, six Flamands sur dix ne parviennent que peu ou plus à épargner. Une situation qui touche davantage de personnes au sud du pays , où près de 77% des ménages affirment qu'il est difficile, voire impossible de mettre de l'argent de côté. Cette proportion est supérieure à la moyenne nationale, qui s’élève à 67,7%.

Parallèlement, près de la moitié des personnes sondées a parfois du mal à payer ses factures. Pour une personne sur vingt, ces dépenses causent un réel souci. Les difficultés rencontrées se font davantage sentir dans les domaines du logement et des loisirs. Cette dernière catégorie est celle dans le cadre de laquelle les citoyens épargnent le plus.

Toujours selon le baromètre, 39% de la population seulement est à l'aise dans tous les critères. 56% des Belges signalent des difficultés dans au moins un des six domaines investigués, tandis que 5% sont considérés par l'étude comme en situation de pauvreté.